Mir et moi Mir et moi Mir et moi Soin & Fraîcheur

Laver et entretenir la laine

La laine chaude et douce est une matière très appréciée, en particulier durant la saison froide. La laine est non seulement idéale pour les pullovers et les chaussettes, mais également pour du linge de maison tel que des couvertures et des tapis. Mis à part la laine de mouton, une variété d'autres types de laine - présentant des propriétés spécifiques à la matière - est utilisée, en particulier pour l'habillement. Tous les types de laine ont une chose en commun : certains aspects doivent être pris en compte pour leur entretien afin que les fibres ne rétrécissent pas ou ne se feutrent pas.

Informations intéressantes concernant ce classique intemporel qu'est la laine

Au-delà de son aspect noble, la laine présente d'autres caractéristiques positives : grâce à la structure de ses fibres, elle est très respirante, élastique, grand-teint et souple. Par ailleurs, les vêtements en laine sont presque infroissables et résistent à la plupart des taches. De plus, la sensation agréable qu'elle produit sur la peau est tout simplement séduisante.

La laine compte parmi les fibres discontinues les plus anciennes au monde ; outre le tricot, le tweed et la flanelle sont deux des tissus les plus connus fabriqués en fil de laine. Chacun connaît la laine de mouton, mais il existe toute une variété d'autres types de laine qui valent également la peine que l'on s'attarde :

 

Alpaga

L'alpaga provenant des hauts plateaux andins sud-américains est une race de lama. Les fibres de laine très fines de ces animaux mesurent jusqu'à 20 cm de long et sont très brillantes. 300 g de laine d'alpaga par animal n'étant récupérés que tous les deux ans, la laine est très chère.

 

Angora

L'angora est fabriqué à partir des poils du lapin angora. Cette laine est extrêmement douce et très agréable sur la peau. La meilleure manière d'obtenir un aspect moelleux est de passer une brosse douce sur le vêtement après le séchage, une fois dans le sens du poil et une fois à rebrousse-poil.

 

Poil de chameau

Les poils des chameaux d'Asie et d'Afrique du Nord sont principalement utilisés pour les manteaux haut de gamme et les couvertures. On utilise avant tout le sous-poil très fin. La couleur naturelle du sous-poil va du jaune-brun au marron-noir. Le principe suivant s'applique ici : plus la couleur est claire, plus la laine est fine.

 

Cachemire

La laine de cachemire est constituée de fibres fines très douces, récupérées en brossant le sous-poil de la chèvre cachemire à la fin de l'hiver. Elle est très rare, ce qui en fait donc l'une des fibres les plus précieuses. Les vêtements en cachemire sont extrêmement légers et souples et présentent un aspect satiné.

 

Lambswool

Le lambswool est la laine vierge donnée par des agneaux jusqu'à l'âge de six mois. Elle est certes courte et fragile, mais particulièrement fine et douce. Le lambswool est une expérience à vivre par tous ceux qui aiment les habits particulièrement douillets.

 

Mohair

La laine mohair est fabriquée à partir de la toison de la chèvre angora, également appelée chèvre mohair. Cette fibre naturelle est la fibre textile la plus légère qui soit et elle est donc très précieuse. Elle est idéale pour tous ceux qui aiment s'habiller de manière extravagante.

 

Laine vierge

La laine vierge est un produit naturel et seule la laine provenant de la tonte de moutons vivants peut porter l'appellation « laine vierge ». Grâce à sa régulation thermique naturelle, elle peut absorber beaucoup d'humidité et l'évacuer à nouveau vers l'extérieur, si bien qu'elle ne laisse aucune sensation d'humidité sur la peau. La laine vierge de la plus haute qualité peut être obtenue à partir du mouton mérinos.

 

Bien laver la laine

Pour réellement bien laver et entretenir la laine, il est nécessaire de prendre en compte quelques remarques. Vous pouvez ainsi être sûrs que les fibres sensibles ne seront pas endommagées. L'entretien sera très simple grâce à nos conseils et vous pourrez profiter longtemps de vos vêtements en laine.

 

L'étiquette d'entretien

Pour entretenir correctement un vêtement en laine, il est important d'étudier l'étiquette d'entretien en détail au préalable. Elle vous indique la manière optimale d'entretenir le textile et ce que vous ne devez absolument pas faire. Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des symboles les plus fréquemment présents sur les étiquettes d'entretien ainsi que leur signification :

  • Lavage manuel : le vêtement doit être lavé à 30 °C maximum, à la main uniquement ou à la machine à laver en utilisant un programme spécial pour laine. 
  • Lavage délicat : des textiles en laine spécialement conçus dont l'étiquette porte l'indication « lavable en machine » ou « laine lavable en machine » peuvent être sans problème lavés en programme laine ou délicat à la machine à laver puis être brièvement essorés.
  • Ne pas laver : les vêtements portant ce symbole ne doivent pas être lavés à la main ni à la machine. Portez de préférence le vêtement au pressing.
  • Séchage à température modérée : le vêtement peut être séché (partiellement) à basse température dans le sèche-linge.
  • Séchage en machine à proscrire : Faire sécher le vêtement au sèche-linge n'est pas possible. Posez de préférence le vêtement à plat sur le séchoir et laissez-le sécher à l'air libre.
  • Repassage au fer froid : les vêtements peuvent être repassés à basse température. Par mesure de précaution, repassez les tissus brillants ou sensibles à la pression à l'aide d'une pattemouille sèche ou repassez-les sur l'envers.
  • Repassage à proscrire : le repassage n'est pas possible. Le mieux est de lisser soigneusement le vêtement puis de le poser à plat.

 

La lessive appropriée

Les lessives tous textiles et pour linge de couleur peuvent endommager les fibres de laine. La composition en substances actives de ces lessives est prévue pour le lavage de textiles plus robustes à des températures plus élevées et est totalement inadaptée pour la laine. De telles lessives contiennent des enzymes qui décomposent les molécules de protéines des fibres de laine sensibles et, dans le pire des cas, qui les détruisent complètement. Elles entraînent par ailleurs un gonflement des fibres de laine, si bien que les vêtements en laine se déforment ; des bouloches se forment sur le tissu et les fibres se feutrent. Utiliser uniquement une lessive laine spéciale telle que Mir Laine & Délicats. Elle prend soin des fibres, prévient la formation de peluches et de bouloches et aide à préserver la forme du vêtement.

Lavage à la main ou à la machine ?

L'idée qu'un lavage manuel est le plus approprié pour la laine est très répandue. Ce faisant, des erreurs sont cependant souvent commises, entraînant la destruction de la structure sensible des fines fibres de laine. La laine est par exemple souvent lavée à trop haute température lors d'un lavage manuel ou soumise à de trop fortes sollicitations mécaniques. La fibre de laine est justement très sensible à l'état humide et une sollicitation mécanique élevée peut mener à ce que les écailles des fibres de laine s'entremêlent et à ce que le vêtement se feutre et rétrécisse.

Un lavage à la machine à laver est donc recommandé. Utilisez le programme laine ou lavage à la main si l'étiquette d'entretien cousue l'autorise. La plupart des erreurs seront ainsi évitées à l'avance. Le programme laine doux de la machine à laver permet d'entretenir vos vêtements de manière optimale, en douceur et presque sans aucune sollicitation mécanique.

 

Laver la laine à la machine

Veillez à ce que le tambour ne soit pas trop rempli, car une charge trop importante soumet les textiles à une forte sollicitation mécanique pendant le lavage. De plus, la lessive risque de ne pas se dissoudre correctement. Pour tous les types de textiles fins tels que la laine ou la soie, le tambour ne doit toujours être rempli que jusqu'à un quart. Il est par ailleurs recommandé de préparer les vêtements avant le lavage : fermez les œillets, bouton-pression et accessoires similaires et retournez les textiles.

Sélectionnez le programme de lavage et la température recommandés sur l'étiquette d'entretien. Si l'étiquette a été retirée et que vous ne vous souvenez plus précisément des instructions de lavage, sélectionnez le programme lavage à la main. Vous ferez preuve de prudence en positionnant le bouton de réglage de la température sur lavage à froid. Si le textile est en laine lavable en machine, lavez-le à la machine, et ce à 30 °C maximum en utilisant le programme laine ou le cycle délicat.

Après le lavage : sécher correctement la laine

Vous pouvez éventuellement essorer brièvement vos textiles en laine afin d'accélérer le séchage. Ce faisant, veuillez également tenir compte des indications figurant sur l'étiquette d'entretien. La marche à suivre est la suivante : remettre en forme les textiles en laine humides, les enrouler dans une serviette-éponge et presser doucement afin d'éliminer l'eau résiduelle. Les vêtements en laine ne doivent jamais être suspendus pour le séchage et ne doivent en aucun cas être posés sur une source de chaleur. Le mieux est de faire sécher les textiles en laine ainsi que les textiles en soie (expression de substitution : laver la soie) en les posant à plat sur une serviette éponge et en ne les exposant jamais à la lumière directe du soleil.