Mir et moi Mir et moi Mir et moi Soin & Fraîcheur

#Revivre

Les visages de la Slow Fashion

Les visages de la Slow Fashion : Iryna Avetisyan

La créatrice de mode lente Iryna Avetisyan a créé sa propre marque de mode éthique pour bébés et enfants : OMOLOKO. Ses créations durables sont intemporelles et peuvent être transmises de génération en génération. Nous avons parlé à Iryna des raisons pour lesquelles elle a fondé OMOLOKO, où elle puise son inspiration pour ses créations et pourquoi elle est si passionnée et engagée dans la Slow Fashion.

Pourquoi avez-vous trouvé OMOLOKO ?

Iryna Avetisyan peering through her mother’s sewing machine

Lorsque ma fille m'a demandé de créer une veste pour sa poupée préférée, j'ai eu l'idée d'OMOLOKO. Je lui ai demandé si elle voulait avoir une robe assortie. Ses yeux brillaient d'enthousiasme. Ce fut le début de mon histoire en tant que créatrice de Slow Fashion. Je voulais créer une mode enfantine originale et durable, différente de la mode conventionnelle. J'ai remarqué que les magasins vendaient surtout des pièces aux couleurs vives et aux paillettes scintillantes. J'ai donc décidé de me concentrer sur le lin et les couleurs naturelles. Il était et est très important pour moi que les pièces soient faites de matériaux organiques et durables.

Quelles sont les considérations qui entrent en jeu dans vos créations ?

Iryna Avetisyan behind sustainable brand OMOLOKO reveals the inspiration behind her slow fashion items

La Slow Fashion me tient particulièrement à cœur et à celui de mon équipe. Par conséquent, des décisions conscientes sont à la base de toutes les mesures que nous prenons pour la production de nos pièces - du point de vue du fabricant comme de celui du consommateur. L'un des aspects les plus importants est que toutes les pièces sont produites dans notre ville natale en Ukraine. De la conception à la livraison de la commande au client, toutes les étapes sont réalisées ici. De cette façon, nous pouvons garantir une production sans déchets, car tous nos matériaux sont faits de matières organiques, biodégradables. Un autre aspect important est que nous ne changeons pas notre collection à chaque nouvelle saison. Nous nous préoccupons de la qualité, et non de la quantité. Ainsi, nous pouvons continuer à proposer nos best-sellers et éviter les déchets, car toutes nos pièces sont biodégradables.

Les parents devraient-ils acheter des vêtements « Slow Fashion » pour leurs enfants ?

Two beautiful OMOLOKO rompers made of sustainable materials

La mode enfantine durable est certainement un peu plus chère que les vêtements des marques de Fast Fashion, mais il y a une bonne raison à cela. Les vêtements dureront certainement plus longtemps, vous pourrez donc en profiter plus longtemps. Nous encourageons nos clients à donner les vêtements ou à les garder pour la prochaine génération lorsque leurs petits auront grandi. C'est vraiment un sentiment formidable lorsque votre petite-fille porte la même robe que celle que votre fille a déjà portée. Nous pensons que ces exemples de Slow Fashion apprennent aussi aux enfants (et aux adultes) à se soucier de l'environnement en faisant moins de shopping. Et comme toutes nos pièces sont intemporelles, votre petite-fille ou petit-enfant sera certainement aussi heureuse que notre famille, nos amis et nos clients.

Racontez-nous l’histoire d'une de vos pièces préférées !

A leaf cushion is one of the fair fashion stapes in Iryna Avetisyan’s collection

Nous vivons à la campagne. Lorsque nous faisons de longues promenades, nous ramassons souvent des feuilles ou des petits bâtons. Ma fille a un jour peint le tableau d'une feuille qu'elle a trouvée. En la regardant faire, j'ai voulu créer un coussin en lin en forme de feuille, que l'on trouve maintenant dans de nombreux salons du monde entier. Je suis fière de dire que ma petite fille a été mon inspiration pour tant de créations de mode durable pour les enfants. Sa soif de connaissances et son sens de l'aventure se reflètent dans la plupart de mes créations.

Crédits d'image
Image d'en-tête: Omoloko (PR)
Image d'une enfant regardant à travers la machine à coudre de sa mère: Omoloko (PR)
Image de deux belles barboteuses OMOLOKO: Omoloko (PR)
Image du coussin de feuilles: Omoloko (PR)